3D Shape

Enrica Pianaro

Sociologue / Sociologist

[FR] Enrica Pianaro est sociologue féministe avec une formation en anthropologie sociale, diplômée du Master « Genre et Politiques sociales » de l’Université de Toulouse 2. Depuis plus de dix ans, elle travaille sur différents projets visant à promouvoir les droits des femmes et la reconnaissance légale et sociale des minorités sexuelles & de genre au Luxembourg. Elle participe à des mouvements auto-organisés ainsi qu'à des processus institutionnels dédiés à promouvoir l'égalité de genre et la lutte contre les discriminations. Jusqu'en 2020, elle a coordonné une variété de projets au sein du Centre LGBTIQ+ du Luxembourg, comme par exemple la promotion de la santé et de la visibilité des femmes appartenant aux minorités sexuelles, le soutien aux réfugié·e·s et demandeur·euses d'asile LGBTIQ+ ou la mise en œuvre de formations sur la diversité sexuelle & de genre. Actuellement, elle travaille à temps partiel à l'Université du Luxembourg sur un projet de recherche visant à analyser les représentations de genre dans les manuels de l'enseignement secondaire.

Depuis 2017, elle recherche, analyse et partage des réflexions sur les militantismes queer/féministes, ainsi que sur l'importance des savoirs minoritaires et leur impact sur le changement social à travers des articles, des conférences et des ateliers. Afin de prolonger ces réflexions, elle mène une recherche doctorale au sein de l'unité de recherche « Atelier Genre(s) et Sexualité(s) » de l’Université Libre de Bruxelles. Sa recherche vise à analyser le militantisme à travers le prisme du travail, en mettant l’accent sur sa dimension genrée. A cette fin elle prend le militantisme lesbien comme étude de cas et étudie l'organisation des mouvements LGBT et féministe au Luxembourg des années 1980 à aujourd'hui.​

Intérêts : Féminismes, Histoire et culture lesbienne, Santé et droits sexuels, Gender mainstreaming, Secteur associatif et communal

[EN] Enrica Pianaro is a feminist sociologist, with a background in social anthropology and a Master's degree in "Gender and Social Policies" from the University of Toulouse 2. For more than ten years she has been working on various projects promoting women's rights and the legal and social recognition of sexual & gender minorities in Luxembourg. She participates in grass-root movements as well as in institutional processes dedicated to promote gender equality and anti-discrimination. Until 2020 she coordinated a variety of projects within the Luxembourg LGBTIQ+ Centre like e.g., promoting health and visibility of sexual minority women, supporting LGBTIQ+ refugees & asylum seekers or implementing trainings on sexual & gender diversity. Currently, she works part-time on a research project aimed at analysing representations of gender in secondary school books at the University of Luxembourg.

Since 2017 she researches, analyses and shares reflections on queer/feminist activisms, as well as on the importance of minority knowledge and its impact on social change through articles, conferences and workshops. In order to extend these reflections, she is a doctoral researcher in the research unit « Atelier Genre(s) et Sexualité(s) » at Brussels University. Her research aims to analyse activism through the lens of work, with a focus on its gender dimension. It takes lesbian activism as a case study and examines LGBT and feminist organising in Luxembourg from the 1980s until today.

Interests: Feminisms, Lesbian history and culture, Sexual health and rights, Gender mainstreaming, Not-for-profit sector and local administrations

ORCID: https://orcid.org/0000-0001-9439-7050